Clic 6 - Le CLIC 6 est un dispositif d’information et de coordination destiné aux (...)

Archives

Pension de réversion - Retraite principale

Au décès de votre conjoint ou ex-conjoint salarié, vous avez droit à une pension de réversion sous certaines conditions. Elle est égale à 54 % de la retraite que votre conjoint ou ex-conjoint percevait ou aurait pu percevoir (majorations non comprises).

Qui est concerné ?

Condition de mariage

Vous devez avoir été marié avec l’assuré décédé.

Vous n’avez pas droit à la pension de réversion si vous étiez pacsé ou si viviez en concubinage.

Condition d’âge

Vous devez avoir au moins 55 ans.

Cet âge peut être abaissé si votre conjoint ou ex-conjoint est décédé avant 2009.

Situation du conjoint ou ex-conjoint décédé

Votre conjoint ou ex-conjoint devait percevoir une retraite du régime général ou avoir cotisé à ce régime.

Condition de ressources Vos ressources annuelles ne doivent pas dépasser un certain montant.

Comment faire la demande

Pour faire votre demande, vous devez compléter l’un des formulaires suivant ( en fonction de la caisse de retraite principale dont dépendait votre conjoint) et l’envoyer à la caisse de retraite concernée.

PDF - 773.4 ko
Dossier de demande pension réversion CNAV
PDF - 440.2 ko
Dossier de demande de réversion RSI
PDF - 141.6 ko
Dossier pension de réversion CNRACL
PDF - 197 ko
Pension de réversion MSA

Point de départ de la retraite de réversion

Vous devez indiquer sur le formulaire la date que vous souhaitez pour le point de départ de votre retraite de réversion. À défaut, elle prendra effet au plus tôt le 1er jour du mois suivant le dépôt de votre demande.

Le point de départ doit être fixé :

- Le 1er jour du mois
- Pas avant l’âge auquel vous avez droit à la retraite de réversion Ni avant la date de votre demande. Toutefois, si vous faites votre demande dans l’année suivant le décès, vous pouvez fixer le point de départ au 1er jour du mois suivant le décès.
- Examen de la demande
- La caisse vous adresse un récépissé de votre demande.

Si vous n’avez pas reçu de réponse 4 mois après le dépôt de votre demande, cela signifie que votre demande est refusée.

Montant

La pension de réversion est égale à 54 % de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier votre conjoint ou ex-conjoint décédé, sans tenir compte des majorations de retraite.

Montant minimum

Si votre conjoint ou ex-conjoint justifiait de 15 ans (60 trimestres) de cotisations au régime général, le montant de votre pension de réversion est au minimum de :

3 406,47 € par an 283,87 € par mois Si le défunt avait cotisé moins de 15 ans, ce montant minimum est réduit proportionnellement.

Ce montant minimum ne s’applique pas si votre conjoint ou ex-conjoint percevait sa retraite sous forme de versement unique.

Montant maximum

Le montant de votre pension de réversion ne peut pas dépasser :

10 426,32 € par an 868,86 € par mois

Réduction pour dépassement du plafond de ressources

Si la somme de vos ressources et de votre pension de réversion (hors bonification pour enfants) dépasse le plafond de ressources, votre pension de réversion est réduite en conséquence.

Révision en cas de variation des ressources

Votre pension de réversion peut être révisée à la hausse ou à la baisse en cas de variation de vos ressources (voire suspendue). Vous devez informer votre caisse de tout changement dans vos revenus.

Paiement

Le paiement de la pension de réversion est effectué chaque mois, de la même manière que la pension de retraite.